Archive de la catégorie ‘l’heure du thé’

Speculoos

Lundi 23 novembre 2009

Le speculoos est le biscuit belge par excellence. On peut le décliner sous toutes ses formes :glaces, mousses, crumbles, tiramisu, ou tout simplement trempé dans le café. J’adore les biscuits à la cannelle et alors les speculoos je ne vous dit pas!!! je me suis donc lancée pour la première fois dans la confection de  speculoos. J’avais promis d’amener des biscuits au travail et ils sont partis  « comme des petits pains ». En faisant trempette avec le café , ce fut délicieux…

speculoos.jpg

L’origine de ce biscuit est controversée. Pour certains, «Spéculos » viendrait du latin « species » qui signifie épices ou « spéculum » qui signifie miroir. Le Spéculos serait une image, le « reflet dans un miroir » d’un personnage. D’autres pensent qu’il viendrait du mot  « speculator », qui signifie évêque. Il s’agirait alors de Saint Nicolas, que l’on fête le 6 décembre on déguste alors ce jour des gâteaux en forme d’animaux, fleurs, étoiles ..). Enfin, un gâteau hollandais confectionné au 17ème siècle à base d’épices exotiques des Indes et d’Afrique, appelé « Spéculaas », pourrait être également à l’origine du Spéculos. Le nom « Spéculas » est encore utilisé en Angleterre, en Hollande et un peu en Belgique. La terminaison «as» s’est progressivement transformée au cours du temps en « os », afin d’apporter au nom un son plus francophone et donc plus facile à prononcer par les Wallons et les habitants du Nord de la France. Aujourd’hui, les Français écrivent le nom de ce biscuit : « Spéculos », les Belges : « Spéculaus » ou « Spéculoos ». » (blog sucrissime)


imgp3318.jpg
Ingrédients pour une trentaine de speculoos :

250 g de farine
170 g de beurre à température ambiante
170 g de vergeoise brune (important)

1 oeuf
1 /2 cuillère à café de bicarbonate de soude

1 cuillère à café de mélange 4 épices (clou de girofle, muscade, gigembre, anis…)
1 cuillère à café de cannelle
1 pincée de sel

Préparation :

Mélanger tous les ingrédients pour faire une belle grosse boule.

Laisser reposer la pâte plusieurs heures, idéalement une nuit au frigo. 

Etaler la pâte sur la plaque avec papier sulfurisé et découper des petits biscuits à l’emporte-pièce.

Faire cuire au four 15 à 20 minutes à 180°. Ils sont un petit peu mous quand ils sortent du four, mais durcissent vite en refroidissant. Ils se conservent très  bien dans une boîte en fer.

« smakelijk eeten » bonne dégustation  de spéculooOOOOOOOOsss

Speculoos dans biscuits et gourmandises saint-nicolas-swiss-lg

le pain de Gènes

Jeudi 5 novembre 2009

J’avais un paquet d’amandes qu’il fallait que j’utilise, alors j’ai plongé mon nez dans mes recettes ! et là !! youhou je suis tombée sur la recette du pain de Gènes. La recette me faisait terriblement envie!! pas de doute ce gateau est une tuerie !!! allez en route pour Gènes…

paindegenes1.jpg

type : dessert
Nb de personnes : 6
Préparation :
25 mn
Cuisson :
40 mn
Budget : Économique
Origine : Italie
Difficulté :
Facile

 

Ingrédients :


125g de sucre
110g de
beurre
125g de poudre d’
amandes ou amandes effilées finement pillées
40g de farine
3
oeufs
1 pincée de sel
1 verre de
liqueur de kirsh

Préparation :

Mélanger la pourdre d’amande et la moitié de sucre. Dans une terrine, mettre le beurre ramolli, le sucre et battez avec un fouet pour que la pâte blanchisse. Puis, incorporez les amandes et les oeufs 1 à 1.
Mélangez à nouveau au fouet.
Ajoutez la pincée de sel, la farine et le kirsh. Beurrez le moule plat  puis versez la préparation.
Faites cuire pendant 40 minutes à 150°C (th.5).

Bonne dégustation.

 

 

le pain de Gènes dans balades et découvertes 271-genes-3   le port de Gènes

 

 560654598_small dans desserts faciles

Je vous présente bébé Hermann !!!

Dimanche 20 septembre 2009

Mais qui est Hermann me répondez vous ??? un chien ? le fils de la voisine ?? un chat ??? et bien non Bébé Hermann est un gâteau, le gâteau de l’amitié. Son origine est je crois alsacienne. Ma soeur me l’a donné qui lui ai été donné par une amie qui elle même la reçu d’une amie, qui elle aussi …. bon bref revenons à nos moutons…  Voyez que Hermann vient de loin, il a beaucoup voyagé, en Angleterre, il se prénomme SHERWOOD. Il est fait de levain naturel et le plus naturel qu’il soit. Il ne pourrit pas, il ne rend pas malade malgré son odeur. Dès que vous recevez un bébé, il faut le laisser vivre, il va grandir, respirer… Voici son histoire :

afficherimage.gif

 La vie tumultueuse de Bébé hermann par Bébé Hermann :

Me voici chez vous le 1er jour (Notez la date de mon arrivée chez mes nouveaux parents). Mets moi vite dans un saladier et recouvre moi d’un torchon (surtout pas de couvercle) j’aime les endroits chauds et ventilés

- mélange moi …

2ème et 3ème jour :

- mélange moi… 

4 ème jour :

- j’ai faim, donne moi à manger. Il me faut 1/4 de litre de lait, 125g de farine et 200gr de sucre.

5ème, 6ème, 7ème et 8 ème jour :

- mélange moi …

9ème jour :

- j’ai une faim terrible. Donne moi la même chose qu’au 4ème jour. Puis, partage moi en 4 parts égales. Donne moi à trois nouveaux parents qui se sentent bien seuls, sans amis à nourrir, réconforter ou touiller. Garde une part pour la prochaine fois, tu peux me mettre au congélateur. Tes amis vont me faire vivre et pourront continuer à partager l’amitié.

10ème jour :

C’est la dernière fois que je mange chez toi maman adoré. Je te demande donc un merveilleux repas.

Donne moi :

- 250gr de farine

- 150gr de sucre

- 3 oeufs

- 150gr de beurre fondu

- 1/2 sachet de levure chimique

Mélange moi bien et tu peux ajouter des petites friandises tels que noix, pommes, raisins, bananes, amandes ou pépites de chocolat. Pour ma part, je raffole avec les noix… Beurre et sucre  légèrement le moule et verse moi dans ce dernier. Ça y est je vais me métamorphoser en un délicieux gâteau. Pour cela fais moi cuire 45 minutes dans le four ther 6.

Quand tu me dégusteras, tu penseras à toutes mes mamans et papas que j’ai eu… Je ne sais même pas moi même quand et où je suis né mais grace à toi je vis et partage mon amitié…

A bientôt

Hermann Je vous présente bébé Hermann !!! dans desserts faciles 5

 

bbhermann2.jpg

 levain initial :

Pour commencer un bébé Hermann, il faut :

- 1 cuillère à café de sucre

- 2 tasses de farine

- 2 tasses = 125 ml d’eau en bouteille (pas d’eau du robinet, la javel tue le levain et stoppe la fermentation)

- 1 pointe de couteau de levure de boulangerie sèche

 

 Chauffer 1/2 tasse d’eau.Puis,la verser dans votre saladier, y ajouter le sucre et la levure sur l’eau. Laisser reposer 10 minutes. Puis ajouter le reste d’eau et la farine. Battre la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse. Recouvrir d’un torchon propre. Laisser reposer bébé Hermann à température ambiante jusqu’à demain … 

Macaron à la vanille intense

Vendredi 12 juin 2009

 

J’adore les macarons. Je les trouve tellement beaux et tellement bons. J’ai donc décidé, tout comme le maître Pierre HERME, de faire ma macaron’s day…  Voici une recette inspirée par Pure gourmandise

               macaronsday.jpg

 

Pour une trentaine de coques :

- 3 blancs d’oeuf (120gr )

- 205 gr de sucre glace

- 30 gr de sucre en poudre

- 125 gr de poudre d’amande

- 1/2 cac de vanille en poudre

préparation :

Séparer les blancs des jaunes et conserver les au frigo pendant au moins 2 à 3 jours, pour faire vieillir les blancs. Mixer la poudre d’amande, et le sucre glace et la vanille, puis tamiser le tout. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel (vous devez avoir le fameux bec d’oiseau). Ajouter le sucre en poudre. Mélanger délicatement avec la poudre d’amande/sucre glace/vanille. L’appareil doit être lisse et brillant. A l’aide d’une poche à douille, déposer les macarons sur une feuille de papier sulfurisé. Laisser croûter les macarons, c’est à dire laisser les reposer sur la plaque pendant deux heures afin d’éviter qu’ils ne craquellent. Mettre au four à 150° pendant 10 à 15 minutes. Laisser les refroidir avant de les décoller.

 Pour la ganache vanille :

- 120 gr de crème fleurette

- 120gr de chocolat blanc

- 1 gousse de vanille

- 45 gr de poudre d’amande

Faire chauffer doucement la crème fleurette et la gousse vanille fendue jusqu’à une légère ébullition. Casser le chocolat en morceaux et ajouter le à la crème fraîche avec la poudre d’amande et la vanille. Mixer le tout à la girafe. Laisser refroidir la ganache. elle n’est que meilleure le lendemain.

Garnissez délicatement les macarons… bonne dégustation…

                                         Macaron à la vanille intense dans biscuits et gourmandises Betty-boop-14

 

 

 

 

 

 

l’heure du thé

Dimanche 10 mai 2009

J’ai trouvé des paquets de thé à Lafayette gourmet extra !!! voici celui pour les grands amateurs de thé fort !! Avouez que le paquet est plutôt sympa !!!

imgp1737copie.jpg

 

Et pour les amateurs de thés légers :

 imgp1738.jpg