Archive de la catégorie ‘desserts faciles’

Tarte au citron si facile

Dimanche 19 juillet 2009

Ça y est c’est la reprise, adieu merveilleuses vacances dans les landes, les longues ballades au bord de l’eau, demain le boulot !!! ha il faut bien reprendre, heureusement, il reste quelques weekend prévus à vadrouiller à droite à gauche et profiter pleinement des maisons de famille!!! ouf… En attendant je reviens avec plusieurs bonnes recettes à découvrir et redécouvrir. Pour commencer, j’étais ravie de goûter pour la millième fois (je dois avouer, mais quand c’est bon c’est bon!!!), la tarte au citron de ma mère inspirée de l’excellentissime Françoise Bernard, dont voici la recette :

 

imgp2651.jpg

             Tarte au citron si facile dans desserts faciles lemon_lime_rocking_md_wht

Facile et raisonnable

Ingrédients :

pour la pâte brisée :

- 150 gr de farine (env 5 c à s pleines)

- 75 gr de margarine

-  1/2 c à c sel

- 1/2 zeste de citron rapé

- 1/2 verre d’eau

Préparation :

Mélangez avec les mains la farine, le zeste du citron, le sel et la margarine. Ajoutez le verre d’eau et pétrissez vivement. Mettez en boule et écraser avec la main, faites l’opération trois fois de suite. Laissez la au frais une heure. Étalez la pate et garnissez un moule à tarte. Piquez là. Allumer le four.

Ingrédients pour la crème :

- 1 oeuf

- 100 gr de sucre (soit 6 c à s)

- 1/2 citron

- 40 gr de beurre ou de margarine

- 1 pincée de sel 

Préparation pour la crème :

Malaxez l’oeuf, le sel, le sucre pendant 5 minutes. Ajoutez le zeste de la moitié du citron, le jus du citron et le beurre ramolli. Étaler cette crème sur la tarte et faites la cuire à four chaud (th 6/7) de 25 à 30 minutes. Je rajoute quelques rondelles de citrons pour décorer.

Laissez la refroidir et saupoudrer de sucre glace…

        1 dans fruits en folie

Souvenir d’enfance : le gateau aux pommes

Mardi 30 juin 2009

gateauauxpommescopie.jpg

J’adore ce gateau qui me rappelle mon enfance (heu j’ai rajouté le rhum) et qui enchante toujours les gourmands… L’odeur de ce gateau sorti du four réveille les papilles des gourmands…J’aime aussi le confectionner à l’automne, avec les pommes que je vais chercher directement dans la pommeraie de ma région; Il fait parti de mes classiques que je fais et refais volontiers pour un gouter entres copines, un pique nique ou l’hiver avec un bon chocolat chaud…emoticone

                           Gif pommes Gif pommesGif pommes

Ingrédients :

- 1 yaourt nature

- 1/2 pot de yaourt d’huile ou de beurre fondu

- 3 pots de farine

- 1 pot de sucre

- 3 oeufs

-1 paquet de levure

- 1 pincée de sel

- 2 càs de rhum

- 4 belles pommes

Gif gateaux

Préparation :

Battre les oeufs et ajouter le sucre, battre à nouveau. Ajouter le yaourt, le sel et la farine progressivement, puis la levure, l’huile, et le rhum. Mélanger bien. Eplucher et couper les pommes en morceaux. Mélanger les à la préparation, puis verser la dans un moule rectangulaire.  Faire cuire pendant 1/2 heure…

bon appétit…  Gif pommes

 

Yaourt nature ou aux fruits fait maison

Dimanche 7 juin 2009

En allant de blog en blog, j’ai vu que la yaourtière redevenait à la mode… Je me souviens, petite, quand ma mère faisait des yaourts dans la fameuse yaourtière bleue « Seb ». Que de souvenirs.. Quand je pense que la yaourtière (qui doit être maintenant collector) est partie à la poubelle lors d’un grand ménage ou d’un déménagement, snif cela me fend le coeur…Bon, voila maintenant, il me faut une yaourtière…j’en rêve… Ni une ni deux, je suis partie faire trois courses et suis revenue avec Ma yaourtière… Ben oui, avec la yaourtière :  

  1. on économise (juste le prix du lait et de l’électricité)
  2. c’est écologique (plus de pots de yaourts et d’emballage cartons)
  3.  c’est plus sain (adieu gélatine bovine)
  4. il n’y a plus LE pot de yaourt périmé qui erre au fond du frigo parce que personne n’aime son parfum
  5. c’est ludique et super simple
  6. et puis on peut dire  » c’est moi qui l’ai fait ».

Voici ma première expérience. Et je ne suis pas peu fière, je l’avoue :

yaourt.jpg

Ingrédients :

- 1 litre de lait entier déjà bouilli si c’est du lait frais Yaourt nature ou aux fruits fait maison dans desserts faciles Vaches-4

- 1 yaourt nature ou du ferment que l’on achète en pharmacie

- de la vanille

- de la confiture ou crème de pruneaux ou encore de marron, etc, etc

Desserts-36 dans desserts faciles

Préparation :

Faites chauffer le lait à environ 45°(ce n’est pas obligatoire mais on gagne du temps avec la yaourtière). Puis, mélanger  avec le yaourt .Ajouter de la vanille si vous souhaitez l’aromatiser. Ou Ajouter aussi au fond des pots, de la confiture, de la crème de marron ou de la crème de pruneaux. Et c’est parti pour 5 à 7 heure de yaourtière. Une fois les yaourt pris, laissez les refroidir et les mettre au frigo. Ils se conservent pendant 10 jours.

                                      Vaches-53

Astuces :

  • Si vous souhaitez faire une spécialité laitière (par exemple un flan) pour obtenir un aspect gélifié, vous pouvez ajouter un peu d’agar agar
  • On peut ajouter 2 càs de lait en poudre pour épaissir le yaourt
  • il vaut mieux prendre du lait entier sinon le yaourt est liquide
  • Conserver un yaourt nature pour la prochaine fois (utilisable pendant 5 à 6 fois, après il vaut en utiliser un industriel)
  • On peut faire des yaourts sans yaourtière : dans une cocotte minute (faire chauffer de l’eau à 45°, ajouter les yaourts et fermer la cocotte. Attendre pendant plusieurs heures que les yaourts prennent. Idem dans un four. Faites cuire vos yaourts pendant 5 à 6 heures à 45° (bon ça je ne l’ai pas testé mais parait il que cela marche), ou mieux dans une couverture (oui madame vous avez bien lu) ou bien près du feu.
  • Vous pouvez aussi ajouter des yaourts au lait de brebis (déjà aromatisé c’est pratique), de soja également, bref faites jouer votre imagination…
  • Allez faire un saut chez Audrey ou encore chez Lavande  tout y est détaillé !!!

Pour l’histoire:

Le yaourt est un produit de la fermentation du lait, il remonterait en France dès le XVIème siècle avec François 1er . Mais, c’est en Turquie, qu’il fait son apparition et ce dès le IXème siècle. Il chauffait le lait au soleil, et le laisser s’épaissir dans des peaux de bêtes par fermentation naturelle. A la fin, on obtenait un gel  friable et perméable : le yaourt . Ce n’est que véritablement en 1920 qu’il se diffuse dans toutes les sociétés. (source : http://www.leyaourt.com/)

Sorbet à la fraise light

Vendredi 5 juin 2009

sorbetfraise.jpg

Monsieur est très amateur de glaces et de sorbets emoticone,  il me FALLAIT donc une sorbetière… Bon c’est chose faite, il a bien été surpris hier soir quand je lui ai dit qu’il devait me donner 20 minutes et je lui faisais un merveilleux sorbet fait maison. Bon, j’avais prévu le coup puisque j’avais mis au préalable la sorbetière au congelateur 10 heures avant…emoticone

 

Ingrédients :

- 500gr de fraises Sorbet à la fraise light  dans c'est l ete 640_fraise_joyeuse

- 75gr de sucre (cela suffit si les fraises sont sucrées)

- 2 cs de citron lemons_cut_md_wht dans cuisinons light !!

- et c’est tout !!

Préparation :

Mixer les fraises avec la girafe, ajouter le sucre et le citron et remuez à nouveau. Mettre le tout dans la sorbetière pendant une bonne vingtaine de minutes… voilà humm vous m’en direz des nouvelles. 

cone-a dans desserts facilescartoon_family_of_strawberries_bounce_md_whtv0meqgen

 

Fouetté de châtaigne sur lit de madeleine éclatée

Samedi 30 mai 2009

terrine.jpg      

Décidément, il faudrait, (dans l’absolu)  que je change mes moules à madeleines… ils sont très jolis mais pas vraiment pratiques, je l’avoue. Je les ai trouvés dans un vide-grenier, ben oui je collectionne les moules. Je commence à en avoir pas mal… D’ailleurs, mon cher et tendre me pose toujours la question : pourquoi acheter des moules dont on ne peut pas se servir!!! Telle est la question???  Bon, bref, effectivement, sur les 12 madeleines, j’ai pu en récupérer six. Le reste, ce fut littéralement un explosion de madeleines… cela dit rien n’est perdu!!! voila comment j’ai donné une seconde vie à mes madeleines à la farine de châtaigne grâce à mes vieux moules et qui s’est régalé???  hein???  et on dit merci à qui ??? A mes vieux moules…

 

Les madeleines à la farine de chataignes :

Ingrédients:

- 125 gr de farine de châtaigne

- 125 gr de farine de blé

- 125 gr de sucre

- 125 grde beurre salé

- 3 oeufs

- 1 pincée de sel

Préparation :

Faire fondre le beurre en faisant un beurre noisette en le laissant refroidir. Tamiser les deux farines et la levure. Mélanger dans un autre récipient les oeufs, le sucre et le beurre noisette, puis le sel. Préchauffer le four à 180°. Laisser reposer la pate une bonne heure. Beurrez bien vos moules et déposer au 3/4 la préparation. Les faire cuire pendant 25 minutes.

Pour la crème fouettée :

Ingrédients:

- 30 cl de crème fraîche liquide bien froide

- 30 gr de sucre glace

- 1 sucre vanillé

- 2cs de crème de marron

Préparation:

Mélanger le tout et le mettre dans le siphon (déposé préalablement quelques heures au frigo). Faire une chantilly.

Préparation des verrines :

Mettre une couche de madeleines  au fond des verrines, puis intercaler avec de la crème de marron, puis terminer avec la chantilly. Servir bien frais, et accompagner les verrines de madeleines restantes… Bonne dégustation.

Désolé, il n’en reste plus…

Fouetté de châtaigne sur lit de madeleine éclatée dans desserts faciles madeleines

On vient d’avoir les résultats du concours, et j’ai fini 6ème sur 96 !! cela fait chaud à mon petit coeur !!merci clara et compagnie et aux membres du jury

Madeleines : le temps retrouvé

Mercredi 13 mai 2009

Je ne vais pas vous montrer mes premières expériences en madeleines qui ont littéralement finies à la poubelle. Au lieu d’être gonflées, elles étaient atomisées et dégoulinaient dans mon four. Outre la fumée qui avait envahie la cuisine j’ai dû récurer mon four pendant des heures.

Madeleines : le temps retrouvé dans desserts faciles madeleines_box_thumbPour réussir de belles madeleines, il faut donc suivre parfaitement les recommandations et savoir gérer son four. Voici, une recette largement inspirées de Gaston Lenôtre. Cette recette m’a été donnée par Barbara lors de la fête de la cuisine. Je vous livre la recette de base et celle à l’anis qui est également un vrai délice. Mais avant tout un peu d’histoire : La madeleine apparaît pour la première en 1555 dans la Meuse, en Lorraine. Le duc Stanislas, beau père de Louis XV organisa un grand dîner pour Voltaire et la marquise du Châtelet dans son château à Commercy. La madeleine serait née d’une dispute à propos du dessert entre l’intendant de cuisine et le pâtissier qui démissionna sur le champ son dessert sous le bras… Comment faire un repas sans dessert, impossible !!! La femme de chambre de la marquise Perrotin de Barmond , Madeleine Paumier, proposa de confectionner sur le champs la recette de sa grand mère. A l’origine, les madeleines étaient aromatisées à la bergamote. Les gâteaux remportèrent un franc succès. Aussitôt le duc Stanislas les baptisa « les madeleines de Commercy ». La véritable forme de la madeleine rappelle la coquille saint Jaques. la madeleine aurait pu finir en simple petit gateau parmis tant d’autres si Marcel Proust n’avait pas autant vénéré dans son livre « à la recherche du temps perdu », en 1913. Pour Marcel Proust elle symbolise le souvenir quand sa mère lui confectionait à l’heure du gouter :   »un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblent avoir été moulés dans la valve rainurée d’une coquille de Saint-Jacques. Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d’un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. » (Marcel Proust) (sources http://recettes.1001delices.net/avis94.html / http://www.aftouch-cuisine.com/news/news-35-1.htm)

image_2361 dans desserts faciles

Pour les madeleines au citron

made.jpg

Ingrédients : 

100gr de beurre à faire fondre et mettre à tiédir (beurre noisette) 

100gr de poudre d’amande

40gr de sucre glace  40gr de farine 

1 zeste de citron  30gr de jus de citron 

120gr de blancs d’œuf (env. 3)  1 c à c de miel de châtaigner                           

Recette 

Mélanger la farine, la poudre d’amande et le sucre glace. Monter les blancs en neige. Allumez votre four thermostat 200°. Rajoutez le beurre noisette, le zeste et le jus de citron. Rajouter en dernier la cuillère de miel de chataignier. Laissez reposer au frais pendant plus trois heures. Remplir les moules et mettre au four pendant 15 minutes.

Pour les madeleines à l’anis :

imgp1732.jpg

Ingrédients :

100gr de beurre à faire fondre et mettre à tiédir (beurre noisette) 

150gr de sucre

200gr de farine 

3 oeufs

1/2 paquet de levure

1 c à c de miel de châtaigner

1/2 c à c d’anis vert                        

Recette :   

Mélanger la farine, les jaunes d’oeuf et le sucre. Monter les blancs en neige. Mélanger, le tout et rajouter le miel et l’anis vert. Allumez votre four thermostat 200°. Rajoutez le beurre noisette. Laissez reposer au frais pendant plusieurs heures. Remplir les moules et mettre au four pendant 15 minutes. 

madeleines

Le gateau basque ou « Biskotxak »

Mercredi 6 mai 2009

 

 

 

                                                                 

                       gateaubasquemodifi1.jpg    

Nouvel ordinateur, nouvelles recettes !!! ben oui voila quinze jours que mon ordinateur m’a laché, bon en attendant j’ai cuisiné… Que diriez vous pour commencer par un délicieux gateau basque (oui je peux le dire miam miam), juste pour me souvenir de mes vacances à Saint jean de Luz… Ha le pays basque… Voici la recette d’une vieille carte postale que je laisse sur mon frigo. Et pour les gourmands curieux, sachez que le gateau basque originaire de Cambon les bains, date du XVIIIème siècle, il s’agissait d’un gateau épais et rustique sans garniture.  Puis au fil du temps, le gateau de Cambon devient à ce moment là :  le gateau basque… . A fil du temps, sa recette se diversie et on y ajoute de la confiture de cerines noires (originaires d’ITXASSOU). Le véritable gâteau basque à la crème apparait véritablement au XIXème. On trouve une boutique dès 1832 dans une « patisserie Marianne », tenue par la patissière Marianne HIRIGOYEN (sources http://www.aquitaineonline.com/tourisme-sud-ouest/histoire-traditions/les-origines-du-gateau-basque-08101501.html )

 

 Le gateau basque ou             croix dans desserts faciles              croix

 

Ingrédients :

pour la pâte :

200 gr de farine

125 gr de sucre cristallisé

125 gr de beurre à température ambiante 

1 oeuf entier + 1 jaune

1 pincée de sel

 

pour la crème :

1/4 l de  lait

1 gousse de vanille

2 jaunes d’oeuf

40 gr de sucre

1c à s de rhum ambré

150 gr d’amande en poudre

Recette:

 Blanchir l’oeuf + le jaune, le sucre et le sel. Puis incorporer peu à peu le beurre mou. Ajouter la farine. travailler grossièrement à la main. Laisser reposer au moins 5 heures.

Pour la crème, faites bouillr le lait avec la vanille. Battre le sucre les deux jaunes et ajouter progressivement le rhum, la farine et les maandes en poudre. remettre sur le feu quelques instants en mélangeant à l’aide d’une cuillère en bois pour épaissir la crème. Laisser la refroidir.

Etaler la moitié de la pâte dans un moule rond , ajoter la creme au centre en faisant un cercle pour éviter que cela déborde. Recouvrir avec la deuxième moitié de pate et appuyer autour du moule pour consolider.

Mettre à cuire à four moyen environ 45minutes. Laisser refroidir  avant de servir.

 

Si vous visitez le Pays basque, et que vous souhaitez acheter des gateaux basques, je vous conseille d’aller au moulin de Bassilour à Bidard. 

 

Le gateau basque est une pure merveille, il est sablé à souhait. C’est un pur bonheur.

Il y a bien sûr le musée du gateau basque de Sare, on peut même s’incrire à un cours de cuisine pour la fabrication du gateau basque…

 

Bonne dégustation…

 

 

12